Azalea

L’Azalée est la plante d’intérieur de décembre 

L’Azalée est la plante d’intérieur du mois de décembre. Sa floraison est si luxuriante que l’on a du mal à voir les nouveaux boutons qui ne cessent de se former entre les fleurs. Rouge festif, blanc serein ou rose mystérieux ? 

L’histoire de l’Azalée

Floraison abondante, disponible dans les tons typiques d’un mois de décembre, alternative originale pour mettre de l’ambiance tout en restant un grand classique saisonnier. L’Azalée se nomme officiellement Rhododendron syn. Azalea. Le Rhododendron est un nom composé de deux mots grecs signifiant « rouge » et « arbre ». Librement traduit, il s’agit d’une plante branchue aux fleurs rose-rouge. Azalea signifie en grec sec, ce qui se rapporte au bois dur et non au sol, qui doit pour sa part toujours rester légèrement humide. Le Rhododendron évoquant chez la plupart des gens un grand buisson de jardin, la plante d’appartement a reçu le nom d’Azalée.

azalea2


Origine et production de l’Azalée

Le Rhododendron pousse dans une grande zone géographique en Asie. La version d’origine de la plante est l’Azalée d’Inde. Cette Azalea R. simsii est surtout originaire des provinces chinoises de Sichuan, Yunnan, Hubei et Guangdong. La plante pousse sur les flancs des montagnes entre 1000 et 2600 mètres d’altitude et la population locale s’en sert de bois de chauffe. Le substrat est un calcaire recouvert d’une couche d’humus sur laquelle se développe la plante. La littérature chinoise faisait déjà état de cette plante en 1578. Les premiers plants ont été importés de Chine en Angleterre en 1806 et la culture de l’Azalée a ensuite rapidement commencé.

L’autre variété, moins courante, est le R. Obtusem ou Azalea japonica. Il s’agit d’une plante la plupart du temps à fleur simple qui résiste assez bien aux rigueurs de l’hiver, contrairement au R. simsii. Cette Azalée pousse essentiellement sur les îles Honshu, Shikoku, Kyushu et Yakushima. La plante a été rapportée du Japon par des Néerlandais et est toujours associée au Japon, au point de faire l’objet de bonsaïfication. L’Azalée est surtout cultivée en Belgique et aux Pays-Bas. Il s’agit en fait d’un arbuste forcé qu’un producteur peut amener à fleurir grâce à un traitement alterné de froid et de chaud. La plante est disponible de la fin de l’été au printemps, avec un fort accent durant les fêtes.

Points à examiner lors de l’achat d’une Azalée

  • Lors de l’achat, il convient d’observer surtout la forme de la plante, la taille du pot, le nombre de boutons à fleurir et leur degré de maturité. Pour être certain que tous les boutons donnent des fleurs, il est conseillé de ne pas acheter de plantes dont les boutons sont trop fermés, surtout en hiver. 
  • Le manque de lumière peut provoquer la chute des boutons. La déshydratation des boutons est également un phénomène régulier, surtout chez les plantes dont le degré de maturité est insuffisant. Si la plante manque d'eau, ses feuilles peuvent jaunir ou tomber. 
  • Il est conseillé de transporter et stocker la plante à basse température pour éviter une floraison trop précoce. Si les pétales sont trop humides, le Botrytis (une moisissure) peut les rendre marron.

 

azalea3

Assortiment d’Azalée

L’Azalée est l’une des plantes d’appartement fleuries les plus polyvalentes. Elle est appréciée dans le monde entier et de formes variables, des minis aux Azalées sur tige. Les fleurs sont également très variées, simples, doubles ou bicolores. La répartition de l’assortiment est la suivante : le groupe le plus courant est celui du R. simsii (Azalée d’Inde) avec des cultivars à fleurs simples et doubles. 
Le groupe Obtusem, avec l’Azalée japonica, comprend des cultivars à fleurs simples et fleurs en forme d’araignée. 

Conseil pratiques à donner aux clients

  • L’Azalée boit beaucoup. Arrosez la plante régulièrement et abondamment ou plongez le pot dans l’eau pour saturer le terreau. Pour les plantes ayant un grand besoin d'eau, des pots spéciaux sont disponibles qui alimentent la plante en humidité à partir d’une réserve d'eau. 
  • La plante supporte mal la chaleur, qui la ramollit. Évitez par conséquent les emplacements en plein soleil ou à proximité d’un radiateur. L’Azalée aime les endroits frais et bien éclairés. 
  • Pour une floraison abondante, donnez de l’engrais deux fois par mois. Lorsque la plante doit être rempotée dans un pot plus grand, il convient d’utiliser du terreau acide spécial pour ce type de plantes. 
  • Si l’Azalée devient trop encombrante dans la maison, elle peut après la floraison être plantée en pleine terre dans le jardin, dans un endroit ombragé et de la terre acide retenant l’humidité. Pour l’hiver, le mieux est de la mettre dans une serre ou une grange où elle sera à l’abri. 
  • Aspergez régulièrement la plante même si elle est en bouton. Arrêtez d’asperger lorsque les boutons s’ouvrent.

Conseils pour la vente et la présentation de l’Azalée

  • Intégrez des Azalées blanches et rouges dans vos présentations pour les fêtes et proposez des plantes roses après Noël : le public a alors envie d’autre chose que du rouge et du blanc. Le rose, surtout en combinaison avec des jacinthes et des narcisses, crée tout de suite une ambiance printanière. 
  • L’Azalée dans une composition est bien entendu possible mais la plante est mieux mise en valeur en solitaire, surtout si vous lui donnez un beau cache-pot pour la rendre irrésistible. 
  • Les petites Azalées sont des éléments surprenants dans des jardins miniatures et terrariums. 
  • Utilisez le matériel de PLV que vous pourrez télécharger gratuitement grâce au lien qui suit pour souligner l’ambiance Azalée sur votre point de vente.